Colybridge

Finale Scolaire Nationale 11 et 12 juin 2022 à la Fédération

La délégation lyonnaise comprenait 32 enfants sur les 174 qui ont participé de toute la France. Ils sont rentrés ravis de leur week-end et leurs accompagnateurs et initiateurs ont été impressionnés par leur résultats. Tout le week-end a été parfaitement organisé et on peut féliciter chaleureusement le responsable fédéral de cette organisation, Frédéric Lacroix qui s’est donné sans compter. Les déplacements dans Paris ont été bien facilités grâce à de belles casquettes jaunes fabriquées par l’entreprise Wiloo de Loïc Neveu et offertes par Roland Valgelata, quelle chance d’avoir un sponsor !  Les initiateurs ont admiré l’autorité naturelle de l’arbitre qui a fait jouer les jeunes en silence.

Au niveau des résultats, il y a eu

1 médaille d’OR pour le match par 4 du samedi avec Lise Bastien et Marilou Baltzli (collège Louis Le Prince Ringuet  de Genas, responsable du collège Patrick Larese) associées à Axel Cocolomb et Liam Mateu Gonzalez (collège Louis Lachenal de Saint-Laurent de Mûre, responsable du collège Marielle Gay). Ces quatre jeunes font du bridge scolaire pour la deuxième année.

1 médaille d’ARGENT  pour le match par 4 du samedi en niveau première année avec Timothé Graffin Ducarre, Sacha Pissaloux, Malik Boumendjel et Paul Texier, tous élèves du collège Chevreul-Lestonnac qui ont été initiés au bridge par Pierre Revelin.

1 médaille  de BRONZE pour le match par 4 du samedi en niveau première année avec Clémentine Desmurget et Cherine Hajam (collège Notre Dame de Mongré à Villefranche, responsable du collège Michel Proton) associées à Amaury Bobrosky et Yanis Rebeh (collège Charles de Foucauld, initiatrice Catherine Morand-Mulet et responsable de collège Pierre Revelin).

Le dimanche on avait le tournoi par paires, le lyonnais rapporte la médaille de BRONZE pour les premières années avec Yash Arora et Jamie Kissane du collège d’Ombrosa  de Caluire où ils ont été initiés par Edgard Gaspard. Ils sont 4° au classement général, ce qui signifie qu’ils ont devancé bon nombre de jeunes qui ont fait deux années de bridge.

Au total le lyonnais revient avec 4 médailles sur les 12 qui ont été attribuées. En effet les premières années jouaient avec les deuxièmes années, ces derniers ne représentant qu’une quarantaine de jeunes sur toute la France, on ne pouvait pas organiser une compétition pour eux. Mais la fédération a voulu distinguer au palmarès les premières années des deuxièmes années.

Profitant de la présence des initiateurs-accompagnateurs, une réunion a été organisée par Géraldine Gadé, responsable élue à la Fédération pour la jeunesse sur toute la France. Elle était assistée de Jean-Pierre Desmoulins et Benoît Deveze (qui est le coach du Groupe France). Les initiateurs sont repartis ravis d’avoir appris plein de choses sur le bridge jeunesse et d’avoir pu partager leurs expériences.

Une des nouveautés est la création d’un journal numérique pour les jeunes, il y a déjà 3 numéros de Battlebridge, ce n’est d’ailleurs pas réservé aux jeunes bridgeurs ….
BattleBridge n°3 – Mai 2022 (calameo.com)

On y trouve des reportages, de nombreuses vidéos, des quiz, des infos passionnantes qui donnent envie de jouer au bridge.

L’idée de ce journal dynamique avec beaucoup de vidéos et de photos est de faire parler du bridge jeunes.
Le prochain numéro, en septembre, sera sur la finale de Paris.